100ème article : l’heure du bilan

100ème article : l’heure du bilan

Pour le 100ème article nous vous proposons un bilan de la situation de la colline.

 

Historique du lieu dit La Revanche

1945 : Fin de la seconde guerre mondiale et commencement des dépôts de déchets ménagers sur le lieu-dit. S’en suivront les dépôts de gravats issue des constructions de la ville nouvelle de Saint-Quentin en Yvelines. (La vie communale de Plaisir de 1900 à 1980)

1971 : Apparition d’une casse automobile au nord du lieu-dit. (vues aériennes du Géoportail IGN)

1981 : La colline commence à peine à s’élever. (vues aériennes du Géopartail IGN). On ignore encore le type de terre importé et utilisé pour sa fondation.

1994 : La colline a atteinte son point culminant et les dépôts de masse de déchets ont cessé. La casse automobile ferme ses portes. (vues aériennes du Géoportail IGN).

2000 à 2003 : Des aménagements de terrain, tout sauf biologique, sont effectué sur la colline. Les dépôts sauvages, notamment de particuliers, perdureront jusqu’à ce que le site soit mis en beauté pour être présenté aux organisateurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

 

Bilan de la situation de la colline d’Elancourt en vue des JOP de Paris 2024

Le 13 septembre 2017 les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 sont attribué à Paris, plusieurs épreuves seront organisé à Saint-Quentin en Yvelines dont l’épreuve de VTT sur la colline d’Elancourt.

Le 28 mars 2019 SQY annonce que sept projets sont en lice pour devenir « l’héritage » des JO à la colline. Le 11 juin 2019 c’est par voie de presse que nous apprenons que deux projets restent en compétition : SQYDôme et Panorama à 360° (voir leurs descriptions ici).

Suite à notre communiqué de presse, Jean-Michel Fourgous affirme à tort que la colline est stable depuis 30 ou 40 ans selon les médias. Il argue que nous ne connaissons pas le dossier et que des études prouvant la propreté du site ont été faites.

Sauf qu’aucune étude concernant la colline d’Elancourt n’a été rendu publique. Aucune concertation des citoyens et citoyennes de SQY n’a été faites sur l’organisation des épreuves olympiques et sur le projet-héritage de la colline. Nous ignorons également de qui est composé le jury qui délibère sur « l’héritage ».

Le 26 juin 2019 AC Environnement informe qu’elle s’est vu attribué le marché des diagnostiques avant démolition et travaux de 5 sites olympiques de Paris 2024, dont la colline d’Elancourt.